UNSA SDIS 95

Maintenir le dispositif logement « propriétaire/occupant »

Imaginé et mis en place en 1992, le dispositif logement « Propriétaire/occupant » a largement fait ses preuves depuis plus de 25 ans. Aujourd’hui encore, il permet de stabiliser les effectifs et de disposer de personnels disponibles en cas d’évènements majeurs : attentat, catastrophe, évènement météorologique, violences urbaines, etc. Ce dispositif est la colonne vertébrale du SDIS. Si la fiscalisation de cet avantage est venue grever le pouvoir d’achat des agents, coté SDIS, l’UNSA a su mobiliser toute son énergie pour préserver cet acquis social.

Créer une situation attractive pour les non-logés

Depuis mars 2015, l’UNSA SDIS 95 est la seule organisation syndicale à s’être battue pour les non-logés : plusieurs propositions, séminaire au GFor le 12 juin 2017, relances systématiques de l’administration, communiqués, etc. Le SDIS 95 s’est engagé à ouvrir des négociations en 2019 et nous serons au rendez-vous.

Maintenir le double-statut

En cohérence avec nos positions nationales, l’UNSA-SDIS 95 reconnait le double statut. Mieux, alors qu’il s’agit d’un « gros mot » pour d’autres organisations syndicales, nous militons pour le maintien de la garde postée des SPV.

Mettre en place d’un test SOG en 2019

A la demande de l’UNSA, lors du comité technique du 17 octobre 2018, l’Administration a confirmé le principe d’un test « Sous-Officier de Garde » courant 2019, selon les mêmes modalités que le précédent.

Adapter les effectifs de PATS au dimensionnement du SDIS 95

Les personnels administratifs et techniques assurent des missions de soutien. De manière très claire, leurs effectifs sont insuffisants pour y faire face, notamment dans le cadre de la réorganisation du SDIS. Cela les contraint à travailler dans l’urgence voire à altérer leur qualité de vie au travail.

Pérenniser les journées techniques

Pour l’UNSA-SDIS 95, la mise en place de journées techniques est un excellent signe envoyé aux agents. Enfin, les utilisateurs peuvent donner leurs avis et choisir le matériel qu’ils utiliseront !

Renforcer le décroché 112

L’UNSA-SDIS 95 se félicite que le décroché du « 112 » incombe désormais au SDIS 95, dans l’intérêt des Val d’Oisiens. S’agissant d’un numéro d’urgence, les délais de décroché du SAMU étaient anormalement élevés.